mercredi 22 juin 2011

Le mythe d'une Allemagne submergée d'immigrés (sous-entendu : de "méchants Turcs")

En Allemagne, ces dernières années, les Turcs sont plus nombreux à émigrer qu'à immigrer :

"L’an dernier, ils [les Turcs] étaient près de 40 000 à quitter l’Allemagne pour revenir au pays. 500 000 ces trente dernières années. Depuis 2005, les Turcs sont même plus nombreux à quitter l’Allemagne qu’à y entrer. Le nombre de personnes d’origine turque en Allemagne se situe aujourd’hui aux alentours de 2,7 millions, dont un tiers possède la nationalité allemande."

Source : http://www.cafebabel.fr/article/37711/turquie-allemagne-billet-aller-retour.html

"D’un côté, Seehofer se met à clamer sa volonté de contrôler l’immigration. Or celle-ci est déjà tellement limitée que, depuis longtemps, les Turcs sont plus nombreux à quitter l’Allemagne qu’à venir s’y installer."

Source : http://www.courrierinternational.com/article/2010/10/20/les-petites-visees-d-angela-merkel

Les conditions d'obtention de la nationalité allemande (pas de droit du sol au sens plein du terme) :

"La nationalité allemande ne peut être demandée qu'au bout d'un certain temps de résidence en Allemagne. Pour devenir allemand vous devez en général avoir résidé pour au moins 8 ans et remplir certaines conditions.

Dans la plupart des cas, vous devez remplir les conditions suivantes :

    Posséder un Aufenthaltserlaubnis ou Aufenthaltsberechtigung.
    Etre résident légalement en Allemagne depuis au moins 8ans
    Ne pas avoir vécu uniquement sur les allocations de l'état ou sur les assurances chômage (il y a des exceptions pour les moins de 23ans)
    Connaissance correcte de la langue allemande
    Jurer devant le constitutionein Schwur auf die freiheitlichen und demokratischen Werte des Grundgesetzes der Bundesrepublik Deutschland
    Renoncer a votre nationalité précédente (il existe des exceptions)"

Source : http://www.justlanded.com/francais/Allemagne/Guide-Allemagne/Visas-Permis/Nationalite

Pour comparaison, les chiffres de l'immigration nette annuelle en Allemagne (80 millions d'habitants), Italie (60 millions) et Espagne (40 millions) :



Source : http://clausvistesen.squarespace.com/alphasources-blog/2007/6/17/net-migration-in-the-eurozone-spain-italy-and-germany.html

Voir également : Allemagne : 22 % des détenus étaient étrangers en 2006

Allemagne : le problème des Aussiedler ou "Russes allemands" 

Berlin : la part des Turcs dans la délinquance étrangère

Allemagne : comparaison entre les immigrés turcs, italiens et polonais

Les immigrés turcs : une criminalité faible