dimanche 11 septembre 2011

Mulhouse : des affrontements opposant des Tchétchènes à des Maghrébins (et non des Turcs)

Dix blessés dans des violences intercommunautaires à Mulhouse

publié le 11/09/2011 à 10:12, mis à jour à 10:12

De violentes échauffourées opposant un groupe de Tchétchènes à des jeunes d'origine maghrébine ont fait dix blessés samedi soir à Mulhouse (Haut-Rhin), dont sept parmi les forces de l'ordre, a-t-on appris dimanche auprès de la police.
Les affrontements ont mis aux prises environ 150 personnes et se sont poursuivis durant quatre heures, dans le quartier populaire de Bourtzwiller.

Ils ont nécessité l'intervention d'une centaine de policiers aidés de chiens qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et de flash-balls aux jets de cocktail Molotov, de pierres et aux tirs d'armes à feu.

Cinq véhicules de police ont été dégradés et deux voitures appartenant à des particuliers ont été brûlées. La police a procédé à deux interpellations.

"Nous avons interpellé un individu qui était porteur d'un fusil à canon scié et qui avait tiré en direction d'un groupe de Maghrébins", a déclaré à Reuters le commissaire central de Colmar, Cédric Richardet.

Les violences ont débuté peu avant 18h00 dans le quartier de Bourtzwiller où une cinquantaine de Tchétchènes seraient venus solder les comptes d'une querelle qui avait éclaté la veille avec des habitants du quartier.

Les affrontements se sont poursuivis jusqu'à 22h00 entre des habitants, deux fois plus nombreux que leurs assaillants, et les Tchétchènes qui se sont réfugiés dans la mosquée du quartier.

Les forces de l'ordre, qui s'étaient interposées, ont dû extraire ces derniers pour ramener le calme.

Parmi les blessés, seul l'un des protagonistes, blessé par arme blanche, était encore hospitalisé dimanche matin.

Une enquête est en cours.

Gilbert Reilhac, édité par Bertrand Boucey
Source : http://www.lexpress.fr/actualites/2/actualite/dix-blesses-dans-des-violences-intercommunautaires-a-mulhouse_1028903.html

Mulhouse : affrontements armés à la sortie d'un mariage

Publié le 10.09.2011, 22h56 | Mise à jour : 11.09.2011, 10h27

De violents affrontements ont éclaté entre deux bandes rivales à Mulhouse (Haut-Rhin), samedi, dans le quartier de Bourtzwiller. Selon le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d'Alsace, la rixe a opposé un groupe de personnes d'origine tchétchène et des jeunes de la communauté maghrébine, à la sortie d'un mariage à la mosquée Koba.

«Tout ça est très imprécis, on ne connaît pas trop l'origine des tensions, mais c'est apparemment un conflit communautaire», déclarait samedi le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), Alain Martinez. Ce dernier expliquait qu'une «quarantaine de personnes, qui se disent Tchétchènes, sont venues régler des comptes après un mariage qui se serait mal passé vendredi».

Pris au piège dans la mosquée

Après les premiers affrontements, vers 17h30, deux hommes de 18 et 20 ans, un de chaque côté, ont été légèrement blessés à l'arme blanche et pris en charge par les pompiers. Les forces de l'ordre ont alors interpellé un homme en possession d'un fusil. Le groupe de Tchétchènes, réfugié dans la mosquée, se serait retrouvé encerclé par une centaine de jeunes du quartier. Il aurait fallu l'intervention des forces de l'ordre pour les évacuer : en tout, 40 policiers de Mulhouse et plusieurs dizaines venus de Strasbourg, ainsi que vingt gendarmes, ont été mobilisés.

Les personnes prises au piège dans la mosquée et les policiers qui les encadraient ont ensuite essuyé une pluie de projectiles et ont été visés par des cocktails molotov, selon Julien Le Goff, directeur du cabinet du préfet. Quatre membres des forces de l'ordre ont été légèrement touchés et plusieurs de leurs voitures ont été dégradées.

L'opération de police s'est poursuivie jusque dans la soirée de samedi, en présence du maire de Mulhouse, Jean Rottner, et sous les yeux de très nombreux habitants du quartier. Selon les DNA, un hélicoptère de la gendarmerie survolait le quartier. Le calme a été rétabli dans la nuit. Les forces de l'ordre auraient procédé à quatre arrestations.

LeParisien.fr avec l'AFP
Source : http://www.leparisien.fr/strasbourg-67000/mulhouse-affrontements-armes-a-la-sortie-d-un-mariage-10-09-2011-1601804.php

Mulhouse / Affrontements entre bandes rivales
Scènes de guérilla à Bourtzwiller

À Brossolette, dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse, la soirée d’hier a été particulièrement violente avec des scènes de guérilla entre bandes rivales. L’intervention des forces de police et de gendarmerie, pour déloger un groupe de Tchétchènes, s’est déroulée au milieu de la population. Il y a sept blessés.

D’après les premiers éléments recueillis, l’affaire a démarré vendredi soir, à la sortie d’un mariage qui venait de se dérouler à la mosquée Koba rue Pierre- Brossolette. Un différend serait né entre un groupe de personnes d’origine tchétchène et un groupe de jeunes de la communauté maghrébine.
Le groupe de Tchétchènes est venu se réfugier dans la cour de la mosquée

C’est hier soir que les choses ont dégénéré entre les deux groupes. La présence d’armes du côté tchétchène a d’autant plus motivé l’intervention d’importantes forces de police et de gendarmerie pour mettre fin à l’affrontement. 40 policiers de Mulhouse et plusieurs dizaines venus de Strasbourg ainsi que vingt gendarmes ont été mobilisés.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus pour prendre en charge deux jeunes hommes de 18 et 20 ans, blessés par arme blanche. Ils les ont conduits au centre hospitalier.

La rue Pierre-Brossolette a été le théâtre d’une grande confusion. A un moment, le groupe de Tchétchènes est venu se réfugier dans la cour de la mosquée. Les forces de l’ordre sont intervenues pour les déloger, mais ils sont parvenus à s’enfuir. Une course poursuite s’est alors engagée dont l’issue n’était pas connue à l’heure où nous imprimons. Des coups de feu ont été tirés, les gaz lacrymogènes ont été lancés.

Ce qui est certain en revanche, c’est que les forces de l’ordre ont été la cible de jets de pierres de la part de jeunes du quartier. Quatre policiers et un gendarme ont ainsi été blessés par les éclats de verre consécutifs aux jets des projectiles. Hier à 22 h 45, au moins une personne porteuse d’un fusil avait été arrêtée par la police. Mais l’on parlait de quatre arrestations au total, certaines étant en cours.

Durant toute la soirée, un hélicoptère de la gendarmerie a survolé le secteur de Mulhouse. Les services de police et de gendarmerie ont été mobilisés toute la nuit. Le maire de Mulhouse, Jean Rottner, était sur les lieux une grande partie de la soirée.

On notera que ces événements particulièrement violents se sont déroulés en présence de très nombreux habitants du quartier. Le calme est revenu dans la nuit, un escadron de gendarmes mobiles ayant pris position.

Pierre-Marie Gallais
Source : http://www.dna.fr/fr/a-la-une-web/info/5673087-Mulhouse-Affrontements-entre-bandes-rivales-Scenes-de-guerilla-a-Bourtzwiller

La mosquée Koba en question (voir la photo de l'inauguration) : http://sitemap.dna.fr/articles/200606/30/un-lieu-integration-positive,mulhouse,000016730.php

Rien à voir avec les Turcs, donc.