lundi 24 décembre 2012

2011 : la criminalité organisée étrangère en Allemagne

Le Bureau fédéral de la police criminelle allemande (Bundeskriminalamt) a publié un communiqué de presse sur la criminalité organisée en Allemagne pour l'année 2011 :

http://www.bka.de/nn_233148/SharedDocs/Downloads/DE/Presse/Pressemitteilungen/pm120913__BundeslagebildOK2011,templateId=raw,property=publicationFile.pdf/pm120913_BundeslagebildOK2011.pdf

D'après ce communiqué, le nombre total de suspects enregistrés était de 8.413, dont 3.234 étaient de nationalité allemande. Par conséquent, 5.179 suspects étaient étrangers.

Parmi ces derniers, 977 étaient turcs (soit 18,8 % des suspects étrangers), 303 italiens (5,8 %), 293 roumains (5,6 %), 281 libanais (5,4 %).

Or, au sein de la population étrangère totale résidant en Allemagne (6 millions 930.896), il y avait en 2011 : 1 million 607.161 Turcs (soit 23,1 % des étrangers), 520.159 Italiens (7,5 %), 159.222 Roumains (2,2 %), 35.029 Libanais (0,5 %).

Source : http://de.statista.com/statistik/daten/studie/1221/umfrage/anzahl-der-auslaender-in-deutschland-nach-herkunftsland/

Voir également : Le PKK et le trafic de drogue

Bordeaux : des trafiquants de drogue kurdes et non turcs

La mafia grecque aux Etats-Unis : la famille Velentzas

Le trafic de drogue et la diaspora arménienne

Sydney : les DK's Boys, un gang libanais sanguinaire dirigé successivement par deux Maronites

Gangstérisme assyro-chaldéen à Sydney