vendredi 8 novembre 2013

Des nationalistes kurdes s'opposent à la politique de contrôle des flux migratoires à la frontière turco-syrienne

Manifestation kurde contre un mur entre Turquie et Syrie
Publié le 07-11-2013 à 17h20

NUSAYBIN, Turquie (Reuters) - La police turque a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestants kurdes réunis jeudi pour protester contre les projets du gouvernement d'ériger un mur le long d'un tronçon de la frontière avec la Syrie.

Les manifestants, des hommes pour la plupart qui agitaient des drapeaux kurdes, protestaient contre le projet dans la ville de Nusaybin, séparée de la ville syrienne de Kamichli par un "no man's land" et des clôtures de barbelés.

Des responsables ont dit le mois dernier que la Turquie avait entamé la construction d'un mur de deux mètres de haut pour arrêter ceux qui tentaient de contourner les postes de contrôle frontaliers et prévenir la contrebande près de Kamichli, où combattants kurdes, rebelles syriens et tribus arabes s'affrontent régulièrement.


Selon des groupes kurdes, le gouvernement veut en fait empêcher les communautés kurdes présentes de chaque côté de la frontière turco-syrienne d'entretenir d'étroites relations.

Les Kurdes syriens disent avoir pris plusieurs localités ces dernières semaines dans le nord-est du pays, où ils sont soupçonnés de vouloir établir un gouvernement autonome.

Daren Butler; Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser
Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131107.REU6143/manifestation-kurde-contre-un-mur-entre-turquie-et-syrie.html

Voir également : Construction d'un mur à la frontière turco-syrienne, pour empêcher les intrusions et la contrebande

Immigration croissante de réfugiés syriens en Turquie

La Grèce inutile se fait taper sur les doigts par l'Allemagne et l'Autriche au sujet de l'immigration clandestine

Immigration clandestine : l'UE enfin prête à sanctionner la Grèce laxiste et décidément inutile en l'expulsant de l'espace Schengen