dimanche 10 novembre 2013

L'Allemagne en 2012 : la part des Turcs dans la délinquance étrangère

En 2012, l'Allemagne abritait une population étrangère totale au nombre de 7 millions 213.708 individus. Au sein de celle-ci, on comptabilisait : 1 million 575.717 ressortissants turcs (soit 21,8 % des étrangers), 532.375 polonais (7,4 %), 529.417 italiens (7,3 %), 205.026 roumains (2,8 %), 180.485 serbes (2,5 %), 157.051 kosovars (2,2 %), 118.759 bulgares (1,7 %), 63.584 marocains (0,9 %).

Source : http://regiotrends.de/media/2013/02/1361202722.4804.pdf

(données du Bureau fédéral des migrations et des réfugiés)

Selon un rapport du Ministère de l'Intérieur (p. 46), parmi les suspects d'infractions étrangers enregistrés en 2012, on comptait : 18,4 % de Turcs, 7,5 % de Polonais, 4,5 % d'Italiens, 6,5 % de Roumains, 4,4 % de Serbes, 2,2 % de Kosovars, 2,7 % de Bulgares, 1,4 % de Marocains.

Source : http://www.bmi.bund.de/SharedDocs/Downloads/DE/Broschueren/2013/PKS2012.pdf?__blob=publicationFile

Voir également : 2011 : la part des Turcs dans la délinquance étrangère à Berlin et dans toute l'Allemagne

2011 : la criminalité organisée étrangère en Allemagne

Berlin : la part des Turcs dans la délinquance étrangère

Allemagne : comparaison entre les immigrés turcs, italiens et polonais

Les immigrés turcs : une criminalité faible