mercredi 27 novembre 2013

Le "retour" des diplômés belgo-turcs en Turquie

"Ces Belgo-turcs qui retournent tenter leur chance en Turquie

SOCIETE | mardi 26 novembre 2013 à 14h49

Ils sont jeunes et ils ont de bons diplômes mais ont décidé de quitter le pays pour retourner dans leur pays d’origine. Cette décision fait dire à des chercheurs de l'université d'Anvers qu'il s'agit là d'une véritable fuite des cerveaux, une véritable perte pour notre pays. Ces chercheurs n'ont interrogé que 27 personnes. Mais ils précisent que beaucoup d'autres étaient prêts à répondre à leurs questions et que par ailleurs, la même tendance a été mise en évidence aux Pays-Bas et en Allemagne. Pour eux, c'est clair, il s'agit d'un phénomène de fond.

Ils ont une vingtaine ou une trentaine d'années. Ils sont nés en Belgique et ils voient la Turquie comme un Eldorado. Beaucoup finissent par partir parce qu'ils se sentent discriminés ici.

Zeynep Balci, de l'université d'Anvers, a analysé ce phénomène : "Dans leurs réponses, ces jeunes parlent très souvent de discrimination. Discrimination dans l'enseignement, sur le marché du travail, dans la recherche d'un boulot, etc.".

Mais d'autres sont simplement attirés par le dynamisme de la Turquie. C'est le cas de Sinan Logie qui est architecte et qui a fait ses valises, il y a deux ans, direction Istanbul.

"J'ai été attiré par le dynamisme du secteur de la construction en Turquie sachant que le gouvernement suit un peu le modèle chinois. Le secteur de la construction et de l'immobilier sont un peu les moteurs de l'économie turque", raconte l’homme, âgé de 38 ans."

Source : http://www.rtbf.be/info/societe/detail_de-nombreux-belges-d-origine-turque-quittent-la-belgique-pour-tenter-leur-chance-en-turquie?id=8144061

Voir également : L'exode des diplômés turcs d'Allemagne