mardi 3 décembre 2013

L'impact des milieux sociaux d'origine sur les résultats scolaires des enfants d'immigrés turcs

"Mais « enfants d’immigrés » est une vaste catégorie qui cache de profondes différences d’origines. Un article récent de Mathieu Ichou dans la Revue française de sociologie prend cette hétérogénéité comme objet d’étude, en étudiant la réussite de groupes différents d’enfants d’immigrés selon le pays de naissance de leurs parents. Et il y a des différences scolaires fortes entre enfants d’immigrés eux-mêmes : ceux de Turquie et du Sahel ont des résultats plus faibles que les enfants de natifs de mêmes milieux sociaux. Ceux d’Asie du Sud-Est et de Chine, eux, ont des résultats supérieurs. Le cheminement de la recherche sociologique pousse alors à chercher l’origine des différences : Ichou montre ainsi que les immigrés turcs comparés avec les autres immigrés, à milieu social égal en France, proviennent beaucoup plus fréquemment de familles rurales et pauvres. L’arrivée en France ne remet pas les compteurs à zéro."

Source : http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/12/02/la-soif-du-sociologue-pour-l-irregularite-statistique_3523973_1650684.html

Voir également : Turcs et Marocains en Belgique
 
Les jeunes Turcs moins impliqués dans la délinquance que les jeunes Maghrébins et Sahéliens

L'immigration turque en France