dimanche 9 février 2014

Des centaines de Syriens bloqués à la frontière turque

"Syrie / Turquie -
Article publié le : jeudi 06 février 2014 à 06:51 - Dernière modification le : jeudi 06 février 2014 à 07:18

Syrie: des centaines de réfugiés bloqués à la frontière turque

Distribution de colis dans un camp de réfugiés syriens à al-Yamdiyeh, en Turquie, le 10 janvier dernier.
Par RFI (...)

Les derniers affrontements violents opposant, le long de la frontière turque, l’Emirat Islamique d’Irak et du Levant au Front islamique ainsi que la recrudescence des bombardements gouvernementaux sur la ville d’Alep ont à nouveau, ces derniers jours, poussé des milliers de refugiés syriens vers la Turquie.

Malgré sa politique officielle de « frontière ouverte », Ankara fait preuve d’un certain réalisme-, d’autres diront cynisme-, et n’accepte les nouveaux venus sans rechigner que dans les cas d’urgence et de danger extrême et immédiat . Sinon, l’absence de papiers valides des candidats à l’exil justifie leur maintien de l’autre côté des barbelés.

→A (re)lire: Sécurité renforcée à la frontière turco-syrienne après la prise de Tel-Abyad par les jihadistes

Et ils seraient, depuis deux à trois semaines, des milliers, peut-être même des dizaines de milliers de nouveaux fuyards, ou déplacés, en attente, en plusieurs points de la frontière, comme en ce camp informel du côté syrien du poste-frontière de Bab el-Salama. Mais parfois aussi au milieu de nulle part, en plein air, selon les organisations humanitaires.

La Turquie, il est vrai, fait de son mieux, mais avec plus de 700 000 réfugiés, dont 500 000 en dehors des camps et de plus en plus dans les grandes villes, elle demande avec insistance une intervention de l’ONU."

Source : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140206-syrie-centaines-refugies-bloques-frontiere-turque

Voir également : Construction d'un mur à la frontière turco-syrienne, pour empêcher les intrusions et la contrebande

Le rôle indispensable de la Turquie pour endiguer l'immigration irrégulière vers l'Europe