dimanche 24 janvier 2016

Les polices allemande et turque démantèlent un réseau de passeurs de migrants

#Migrants L’Allemagne et la Turquie démantèlent un réseau de passeurs de migrants
Publié le 20/01/16 à 16:45

Les polices allemande et turque annoncent avoir démantelé un réseau de passeurs de migrants en Méditerranée, lors de perquisitions en Turquie et en Allemagne à l'aube mercredi.


Cinq personnes ont été arrêtées en Allemagne et des perquisitions menées dans six régions allemandes, a dit le chef de la police allemande Dieter Romann alors qu'à travers la Turquie, trente "passeurs" ont été arrêtés,
a déclaré un haut-responsable policier turc, Mehmet Lekesiz, lors d'une conférence de presse conjointe à Potsdam, près de Berlin.

Selon Dieter Romann, ces passeurs étaient responsables d'un réseau transportant à bord d'embarcations de fortune, parfois sans équipage, des migrants jusqu'en Italie. Plus de 1.700 personnes ont ainsi traversé la Méditerranée, permettant aux passeurs d'empocher la somme globale de "9,5 millions de dollars" (8,7 millions d'euros).

"Il ne s'agit pas d'un désir altruiste d'aider à la fuite mais d'un désir de faire de l'argent", a-t-il souligné, indiquant que chaque réfugié avait payé entre 4.500 et 6000 dollars.

Le réseau organisait aussi des traversées vers la Grèce, selon des policiers. Les opérations en Allemagne ont mobilisé plus de 490 policiers dont les unités d'élite GSG9 et BFE+.

Selon le responsable turc, le réseau opérait aussi de Turquie vers la Grèce et "l'enquête commune lancée en janvier 2015 a été conclue avec succès aujourd'hui".


(Avec AFP)
Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/16200-migrants-allemagne-turquie-demantelent-reseau-passeurs.html

Vidéo :



Et pendant ce temps, le service de sécurité russe (FSB) favorise l'introduction de demandeurs d'asile en Finlande (territoire de l'UE), d'après les aveux d'un garde-frontière russe :
News 24.1.2016 8:00 | updated 24.1.2016 8:00

Russian border guard to STT: Russian security service behind northeast asylum traffic


Finnish news agency STT reports a Russian border guard's confession that the transport of asylum seekers to Finland’s two northeast border crossings is being orchestrated by the Russian Federation’s Federal Security Service, the FSB. Families with children are given priority, the source said. Finnish authorities have suspected for some time that the transfer of asylum seekers from Russia to Finland has been part of a carefully organised operation.

The Tampere-based newspaper Aamulehti reported on Saturday that a Russian border guard told the Finnish news agency STT that the Federal Security Service of the Russian Federation (FSB) has arranged asylum seeker access to the Finnish border. The FSB organises the traffic in concert with the Kandalaksha district administration of Russia's Murmansk region and the Russian Border Guard.

The board guard source says the FSB decides which car moves at what time and how it can proceed to the border. The state-sponsored organisation gives priority to families with small children, the source reveals.

An STT photographer who visited the Russian side of the Salla border crossing told the Finnish tabloid Ilta-Sanomat that he had seen asylum seekers waiting in their cars in the Russian city of Alakurtti, located about 70 kilometres from the border. The photographer said there were dozens of cars with asylum seekers waiting there, cut off by a boom that allowed other cars to pass.

The Finnish commercial television station MTV says the photographer later picked up a Border Guard employee whose car had stalled in the cold. During their journey together, the Russian guard told the Finn about the Russian asylum seeker operation.
Finns suspected organised activity

Several Finnish authorities have gone public recently with their suspicion that the transfer of asylum seekers from Russia to Finland is an organised effort. On Yle’s morning programme Saturday, MEPs Jussi Halla-aho and Petri Sarvamaa said they believe Russia is using the migrant crisis to gain foreign policy leverage.

Foreign Minister Timo Soini met with officials at the Lapland border stations early Saturday morning and said the visit confirmed his suspicion that the asylum seeker traffic there is arranged by Russian enablers.

“The impression that someone is organising and regulating things on the Russian side is probably true. Border guard employees don’t play politics, they jointly take care of cross-border traffic. It is quite obvious that activity like this is a managed effort,” he said.

Sources
    STT, Aamulehti, Ilta-Sanomat, MTV
Source : http://yle.fi/uutiset/russian_border_guard_to_stt_russian_security_service_behind_northeast_asylum_traffic/8620174

Voir également : La Turquie arrête 400 migrants illégaux

La Russie : une porte d'entrée vers la Norvège pour les migrants

Bachar al-Assad et l'immigration clandestine vers l'Europe

Question des réfugiés syriens : "La Turquie a épargné à l'Europe une catastrophe humanitaire"

Edirne (Turquie) : 1.500 réfugiés, bloqués à la frontière par les autorités turques, sont renvoyés dans les provinces anatoliennes

La Turquie capture 155 migrants clandestins

Mer Egée : la Turquie a capturé 12.872 migrants clandestins en 2014

Turquie : 11 opérations policières simultanées pour combattre l'immigration clandestine

Le rôle indispensable de la Turquie pour endiguer l'immigration irrégulière vers l'Europe

Accord anti-immigration clandestine entre la Turquie et l'UE

Accord entre l'UE et la Turquie sur la lutte contre l'immigration illégale

La Turquie est prête à coopérer davantage avec l'UE dans la lutte contre l'immigration clandestine

Le problème de l'immigration clandestine marocaine/algérienne/tunisienne en Turquie

La Turquie aide Israël à lutter contre l'immigration clandestine africaine

La Turquie, terre d'immigration

Crise des migrants/réfugiés : la Hongrie d'Orbán soutient la Turquie

Selon Viktor Orban, l'UE ferait mieux d'aider financièrement la Turquie pour gérer la crise des migrants et réfugiés

Le régime des visas pour les Turcs : ce que ne vous dira pas Aymeric Chauprade

"Libre circulation des Turcs" : les approximations de Nicolas Dupont-Aignan

Les Européens menacent d'exclure la Grèce de Schengen

La Grèce inutile se fait taper sur les doigts par l'Allemagne et l'Autriche au sujet de l'immigration clandestine

Immigration clandestine : l'UE enfin prête à sanctionner la Grèce laxiste et décidément inutile en l'expulsant de l'espace Schengen

Immigration clandestine en Autriche : 22 Grecs condamnés pour trafic d'êtres humains

Nicosie, capitale "européenne" des "mariages blancs"