vendredi 31 mars 2017

Un djihadiste d'origine kurde (et non turque) est déchu de sa nationalité danoise

Un jihadiste turc né au Danemark déchu de sa nationalité danoise
AFP
31/03/2017

Un Turco-Danois a été déchu vendredi par la justice de sa nationalité danoise pour avoir combattu pour l'organisation État islamique en Syrie, devenant le premier natif du Danemark à en perdre la citoyenneté.

Enes Ciftci, 25 ans, d'origine kurde, a été condamné par ailleurs à six ans de prison pour complicité d'actes terroristes après s'être rendu à deux reprises en Syrie en 2013, a indiqué la cour d'appel de Copenhague dans un communiqué.

Il est le deuxième Danois à se voir retirer sa nationalité, après un imam islamiste radical marocain qui avait été condamné en 2015, mais qui avait obtenu cette nationalité par naturalisation.

Le cas d'Enes Ciftci est différent, puisque ce jeune homme a passé toute sa vie au Danemark, pour finir cuisinier dans une pizzeria de Tune, une petite ville de la région de Copenhague.
Selon les médias danois, il avait revendiqué lors de son procès en première instance à Glostrup (est) son adhésion à l'idéologie du groupe État islamique, qui justifiait qu'il se batte pour défendre le "califat" en Syrie et Irak.

Une fois la peine purgée, les autorités danoises devront décider si elles lui accordent un droit de résidence ou l'expulsent vers la Turquie.
Source : https://www.lorientlejour.com/article/1044121/un-jihadiste-turc-ne-au-danemark-dechu-de-sa-nationalite-danoise.html

Voir également : Marseille : un jeune Kurde commet une agression antisémite et se revendique de l'EI
   

Europe : démantèlement d'un réseau djihadiste kurde lié à l'EI
 
 
Allemagne : l'Etat islamique attire de jeunes Kurdes
 
Raqqa : la coalition internationale anti-EI a tué un Kurde qui avait joué un rôle dans les attentats de Paris
 
Attentats djihadistes déjoués à Brême (février 2015) : un clan kurdo-libanais aurait vendu des armes à un intermédiaire libanais
 
Terrorisme : Metin Karasular (un trafiquant de drogue et d'armes proche du PKK) avoue avoir été en contact avec Amedy Coulibaly
 
Al-Hayat (média de l'EI) condamne pêle-mêle Atatürk, le nationalisme turc et l'AKP... mais cherche à amadouer les Kurdes de Turquie
 
 
La majorité des recrues turques de l'EI sont ethniquement kurdes
 
 
Attentat d'Ankara : les indices convergent vers la piste des Kurdes pro-EI d'Adiyaman
 
 
Diffusion de "Konstantiniyye" : l'EI cherche à séduire les Kurdes de Turquie